La Chine teste un système de notes sociales

FRANCEINFO

L'État chinois contrôle tout. Il teste dans des dizaines de villes le crédit social, un système de notation pour ficher et classer les habitants. Gare à ceux qui ont de mauvaises notes.

En Chine, la famille Liu a reçu comme tout le monde un petit fascicule en 2018. Il établit les nouvelles règles de vie dans le village de Jia Kuang Ma Jia. "Si on triche avec le compteur d'eau, deux points en mois. Si on a un chien, on perd aussi deux points. Si on abat des arbres, on perd 50 points", explique madame Liu. Parce qu'elle a un bon score, la famille Liu a reçu de la mairie une prime de 26 euros et quelques kilogrammes de crabe en cadeau.

Rattraper le civisme des pays développés

Le classement de chaque habitant est affiché dans le village. "J'ai quatre étoiles. Pour une femme, c'est pas mal", se félicite Ma Xiuying. Ce système de notation est testé dans des dizaines de villes en Chine pour ficher et classer les habitants. Il a un nom : le crédit social. Ceux qui ne respectent pas les règles sont sanctionnés et parfois humiliés.

L'État refuse de communiquer sur ce sujet. Mais le père du système a accepté. "Le but de ce système, c'est la reconstruction de la morale. Nous voulons atteindre le même niveau de civilité que les pays développés", explique Lin Junyue.

Extrait de "Chine, tout est sous contrôle !", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 10 octobre 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne