L'ambitieuse conquête spatiale de la Chine

La Chine a lancé le 2 décembre 2013 une fusée vers la Lune avec, à son bord, un véhicule d'exploration téléguidé, joliment appelé le Lapin de jade. Il devra effectuer des analyses scientifiques, notamment géologiques. «Mis à part l'envoi d'astronautes dans l'espace, il s'agit probablement de  la mission spatiale la plus compliquée que la Chine ait jamais entreprise», a souligné Morris Jones, un expert australien des questions spatiales.

Depuis quelques années, le programme spatial est devenu le symbole de la montée en puissance de la Chine, qui retrouve ainsi la fierté de son passé.

Pour comprendre l’énorme avancée du pays dans ce domaine, il suffit de se pencher sur le programme des différents vols Shenzhou, dont le premier date de 1999. Shenzhou (Vaisseau divin) est le nom donné au programme chinois de vols spatiaux habités.

Pour illustrer ce propos 12 photos de la dernière mission, datées d’avril à juin 2012, qui a abouti à l’amarrage en mode manuel de deux vaisseaux en orbite.

112
REUTERS/Jason Lee
212
AFP CHINA XTRA
312
AFP/Imaginechina/Xu Haihan
412
AFP/Imaginechina/Xu Haihan
512
AFP/Imaginechina/Xu Haihan
612
AFP/Imaginechina/Xu Haihan
712
AFP/ Imaginechina/JS ic wh
812
AFP CHINA XTRA
912
AFP/Imaginechina/JS ic wh
1012
REUTERS/Jason Lee
1112
AFP/Imaginechina/Qi qi lz
1212
AFP/Imaginechina/An xin
Vous êtes à nouveau en ligne