VIDEO. A Hong Kong, les manifestants refusent le démantèlement des barricades

APTN

Les militants pro-démocratie affrontent vendredi les policiers qui tentent de démanteler un campement, dans le quartier de Mongkok.

Les affrontements entre manifestants pro-démocratie et policiers se poursuivaient à Hong Kong, vendredi 17 octobre, à la tombée de la nuit. Les manifestants tentaient de reprendre un campement dans le quartier de Mongkok, qui avait été démantelé plus tôt dans la journée par la police.

Des gaz  au poivre et des matraques ont servi aux forces de l'ordre pour repousser les protestataires et plusieurs personnes ont été arrêtées. Les manifestants ont déployé des parapluies et forcé le cordon de police, amenant les policiers à faire usage de la force.

Gaz au poivre et matraques pour détruire les barricades

Le campement démantelé à l'aube existait depuis le début des manifestations à Hong Kong il y a plus de trois semaines. La police hongkongaise a détruit les barricades érigées près du siège du pouvoir et celles qui barraient un autre quartier commerçant prisé des Chinois.

Les manifestants réclament toujours la démission du chef de l'exécutif local, Leung Chun-ying, et l'instauration d'un véritable suffrage universel dans le territoire autonome, passé dans le giron chinois en 1997.

Vous êtes à nouveau en ligne