"Notre colère est inarrêtable maintenant": déterminés, les Hongkongais appellent les pays étrangers à adopter des sanctions contre les responsables du gouvernement

Des manifestants pro-démocratie, à Hong Kong, le 16 août 2019.
Des manifestants pro-démocratie, à Hong Kong, le 16 août 2019. (MANAN VATSYAYANA / AFP)

Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans un parc de la ville pour une veillée destinée à appeler les pays étrangers à adopter des sanctions contre les responsables du gouvernement.

Leur détermination est toujours aussi forte malgré les bruits de bottes qui se font entendre tout près de leur île. Les manifestants hongkongais, rassemblés par milliers dans un parc de la ville pour une veillée destinée à appeler les pays étrangers à adopter des sanctions contre les responsables du gouvernement, ont tiré les leçons des précédentes violences de l’aéroport.

>> L'article à lire pour comprendre la crise qui secoue Hong Kong depuis deux mois

Aussi n’y-a-t-il eu aucun débordement, même si certains, comme Jack étudiant en droit, comprennent la colère qui peut s’exprimer. "Je  dois admettre que parfois les choses dégénèrent en perte de contrôle, indique-t-il. Parce que le gouvernement n'a pas apporté de réponse à notre colère, pas de réponse à notre agonie. Pas du tout. Même pas un peu. Nous voulions qu'ils retirent le projet de loi : il a été suspendu."

Je ne pense pas que nous puissions encore faire confiance au gouvernement.  Donc, notre colère est inarrêtable maintenant.Jack, étudiant en droità franceinfo

Les attentes des Hongkongais sont particulièrement fortes vis-à-vis des Etats-Unis. Quelques manifestants avaient d’ailleurs apporté avec eux la bannière étoilée. "À Hong Kong, nous pensons que les États-Unis sont le symbole de la liberté et de la démocratie, poursuit l’étudiant en droit. Et vu les relations entre la Chine et les États-Unis, nous espérons qu’ils vont aider Hong Kong à se déterminer, à développer sa démocratie et à maintenir son statut d’Etat libre." C’est d’ailleurs sur l’hymne américain que les manifestants se sont séparés en attendant de se retrouver dimanche pour un autre grand rassemblement au Parc Victoria, dans le nord de l’île

Les Hongkongais appellent les pays étrangers à adopter des sanctions contre les responsables du gouvernement - reportage Valérie Crova
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne