Les députés de Hong Kong examinent la loi sur l'hymne national chinois

FRANCE 2

Les policiers se sont déployés dans le quartier du Parlement de Hong Kong alors que les députés examinent une loi pour punir toute insulte à l’hymne national chinois.

Justine Jankowski, du bureau chinois de France Télévisions, indique que la pression s'accroît à Hong Kong. "La tension monte, il y a une forte présence policière autour du LegCo, le Parlement de Hong Kong. Il y a même certaines rues qui ont été barrées. Un maximum de précautions, donc, car depuis mercredi 27 mai au matin, les parlementaires discutent d’un projet de loi très controversé : il s’agit de rendre l’hymne national chinois obligatoire et de punir toute insulte à cet hymne", rapporte la journaliste.

Une loi anti-sécession en discussion à Pékin

Les militants pro-démocratie estiment qu’il s’agit là d’une atteinte à leur liberté d’expression et un affront de plus. Dans le même temps, à Pékin, le pouvoir central chinois discute d’un autre projet de loi, plus global, qui interdirait la trahison et la sécession à Hong Kong. Ce texte de loi sera voté jeudi 28 mai. C’est la réponse de Pékin aux manifestations parfois violentes qui ont eu lieu dans l’ancienne colonie britannique en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne