Le conflit à Hong Kong pourrait durer

FRANCE 2

En direct depuis Hong Kong (Chine), le journaliste Arnauld Miguet analyse la situation tendue entre les manifestants et les autorités pro-Pékin.

La violence et les affrontements sont rares à Hong Kong (Chine) et le conflit pourrait dégénérer, car "les manifestants ne font plus confiance aux autorités hongkongaises pro-Pékin et sentent l'emprise toujours plus oppressante du grand voisin chinois", explique le journaliste Arnauld Miguet, en direct sur place. "Ce qui a mis le feu aux poudres c'est ce projet de loi d'extradition vers la Chine. Il a été suspendu depuis, mais les protestataires veulent aller plus loin", poursuit-il. Ils souhaitent la démission de la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam, choisie par Pékin et le retrait pur et simple du projet de loi.

Des manifestants pro-Pékin dans les rues

"Ils veulent des élections et ils veulent surtout conserver leur liberté comme cette liberté de manifester qui est une chose interdite en Chine", précise-t-il. D'un autre côté, des manifestants pro-Pékin commencent à "donner de la voix". D'après le journaliste, "ils étaient hier [dimanche 30 juin] dans la rue par dizaines de milliers".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne