Hong Kong : une marée humaine défie la Chine

France 2

Plus d'un million de personnes ont défilé dimanche 9 juin dans les rues de Hong Kong contre un projet de loi qui prévoit d'autoriser les extraditions vers la Chine.

Une loi controversée sera étudiée mercredi par le parlement local. Le gouvernement hongkongais, pro-Pékin, souhaite voter une loi qui autorise les extraditions vers la Chine continentale. Les manifestants craignent que les opposants politiques en fassent les frais. Dimanche 9 juin, ils ont donc été plus d'un million à marcher contre ce projet, une mobilisation sans précédent. "Si le projet de loi est adopté, ce sera comme si les lois du continent étaient appliquées à Hong Kong et la frontière s'estompera", explique un manifestant.

Le gouvernement hongkongais ne plie pas

Des heurts ont éclaté hier soir devant le Conseil législatif, le parlement local. Au moins 19 personnes ont été arrêtées, 8 membres des forces de l'ordre ont été hospitalisés. Depuis la rétrocession en 1997 de l'ancienne colonie britannique, les Hongkongais voient l'étau se resserrer et Pékin grignoter toujours plus leur semi-autonomie et ces libertés qui n'existent pas en Chine continentale. Milieux d'affaires, magistrats, avocats montent eux aussi au créneau contre ce projet. Le gouvernement hongkongais a fait savoir lundi 10 juin qu'il ne pliera pas. L'opposition a déjà appelé à une manifestation mercredi prochain, le jour de l'examen et du vote de ce texte. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne