Hong Kong : une grève générale paralyse la ville

FRANCE 2

Lundi 5 août, une grève générale orchestrée par des militants pro-démocratie paralyse Hong Kong.

Jamais le régime de Pékin n'avait été défié à ce point depuis la répression de juin 1989. Transports publics perturbés, vols annulés, Disneyland fermé... Hong Kong est paralysé par une grève générale lundi 5 août. La jeunesse est en première ligne de ce mouvement pro-démocratie. "Mon patron sait très bien que je soutiens la cause, il sait que je ne vais pas aller travailler aujourd'hui alors il m'a laissé un jour", indique Jessica Suen, 28 ans.

"Nous continuerons tant que nous n'aurons pas d'élections pour choisir nos représentants"

Les rassemblements fleurissent un peu partout dans la ville, comme devant le Parlement, là où tout a commencé. Depuis deux mois, les protestataires réclament l'annulation du projet de loi sur l'extradition vers la Chine. "Nous continuerons tant que nous n'aurons pas d'élections pour choisir nos représentants", annonce Lai Ming, militant. À Hong Kong, nul ne sait vraiment comment cette crise va se terminer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne