Hong Kong : une économie au ralenti après deux mois de crise

FRANCE 2

Après deux mois de crise entre manifestants pro-démocratie et autorités chinoises, l'économie hongkongaise tourne au ralenti.

L'artère la plus commerçante de Hong Kong, Canton Road, parait bien vide. Malgré la présence de toutes les grandes enseignes internationales, à l'intérieur des magasins, les clients se font rares. Les professionnels du tourisme mesurent d'ores et déjà l'impact de la crise qui secoue la ville depuis juin. "Sur les deux premières semaines d’août, on observe une baisse de 50% des réservations de l'étranger et aussi de la Chine continentale", analyse Alice Chan, spécialiste du secteur.

La mise en garde du Royaume-Uni, du Japon et de Singapour

Plus de deux mois de manifestations ont terni l'image de cette ville réputée tranquille et sûre. Un couple de touristes espagnols a pourtant fait le déplacement, il indique ne pas se sentir menacé. La Grande-Bretagne, le Japon ou encore Singapour mettent en garde leurs ressortissants : Hong Kong peut s'enflammer encore.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne