Hong Kong, nouveaux heurts entre manifestants et forces de l'ordre

Franceinfo

C'est le 22e week-end de mobilisation à Hong-Kong. Les manifestants entendent défendre les principes de la démocratie.

Le samedi 2 novembre, ils étaient encore des milliers, vêtus de noir et de masques, à braver l'interdiction des autorités de manifester à Hong Kong. Une nouvelle marche en faveur de la démocratie, pour le 22e week-end d‘affilée. “Franchement, qui veut la violence ? mais qui nous force à manifester ? c’est pour cela que je suis là. j’espère que les hongkongais ne vont pas oublier ce qui nous pousse à nous mobiliser”, explique cette manifestante, masquée.

Des heurts entre manifestants et police

Mais la situation ne va pas tarder à dégénérer. Jets de cocktails Molotov, destruction de mobilier urbain, vandalisme… Des heurts violents ont éclaté et la police est intervenue de manière parfois musclée. À Hong Kong, les habitants tentent par ailleurs de vivre normalement. “Mais ces manifestations ont parfois lieu en semaine, ce qui amène le métro à fermer désormais à 22h. Les routes sont bloquées, immobilisées…”, commente ce passant. Malgré le soutien de Pékin aux autorités de Hong Kong, le mouvement n’est pas prêt de s'essouffler.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne