Hong Kong : le face-à-face entre manifestants et policiers s'intensifie

FRANCE 2

La grève générale à Hong Kong intervient après deux mois de manifestations et des centaines d'interpellations.

Une grève générale paralyse Hong Kong. Lundi 5 août, les manifestants pro-démocratie ont pris possession des transports et bloquent la ville pour protester contre la loi d'extradition vers la Chine. Depuis le début de cette crise sans précédent, 208 personnes ont été arrêtées et 40 ont été inculpées pour participation à émeute. Le face-à-face entre manifestants et forces de l'ordre s'intensifie. D'un côté, les militants se radicalisent, de l'autre, la police est de plus en plus répressive.

"Un été du chaos"

"Hong Kong vit un été du chaos et de la contestation", indique le correspondant Arnauld Miguet sur place. La chef de l'exécutif Carrie Lam, dont les manifestants veulent la tête, a évoqué "une situation extrêmement préoccupante". "Elle sait que Pékin est avec elle. Pékin qui commence vraiment à s'impatienter de cette situation", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne