Hong Kong : la rue refuse de se soumettre à Pékin

France 3

Depuis dimanche 9 juin, des manifestants hongkongais défient Pékin. L'ancienne colonie britannique ne veut pas d'un projet de loi qui autorise les extraditions vers la Chine. Mardi 11 juin, des affrontements ont eu lieu entre forces de l'ordre et civils.

Un homme assis sur la route pour faire barrage. Cette scène de résistance s'est déroulée dans les rues de Hong Kong mardi 11 juin. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et ont tiré des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants. "Il sera peut-être nécessaire de recourir à la violence si le gouvernement n'écoute pas pacifiquement nos opinions", indique un homme dans le cortège.

Hong Kong craint de se retrouver sous la tutelle de Pékin

Les Hongkongais exigent que le gouvernement abandonne définitivement son projet d'autoriser les extraditions vers la Chine. Autonomes, ils craignent de se retrouver sous la tutelle de Pékin. Le texte a finalement été reporté, un geste insuffisant pour les manifestants qui occupent toujours par milliers les rues de la mégapole asiatique mercredi 12 juin. Et cela depuis trois jours déjà, sans discontinuer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne