Hong Kong : la contestation se poursuit

À Hong Kong, deuxième jour de contestation de suite dimanche 28 juillet. L'opposition continue d'exprimer son désaccord avec le pouvoir, jugé prochinois.

C'est une nouvelle manifestation de défiance vis-à-vis du pouvoir qui s'est déroulée contre les autorités à Hong Kong dimanche 28 juillet. Face aux opposants, la police a répliqué à l'aide de grenades et gaz lacrymogènes et même des balles en caoutchouc. La manifestation a tourné à l'affrontement avec des arrestations sans ménagement. "Je suis vraiment en colère, il y a eu tellement de manifestations. J'ai participé à chacune d'elles depuis deux mois. Qu'est-ce que je peux faire d'autres", déplore une opposante au régime.

Démocratie revendiquée

Du côté de l'organisation, on veut continuer le combat. "Les gens de Hong Kong ne doivent pas avoir peur, nous continuerons d'utiliser nos méthodes, nous nous battrons jusqu'au bout", avance Ventus Lau, l'organisateur de la manifestation.
Depuis avril, les manifestants se dressent face à la Chine et réclament des réformes pour davantage de démocratie. Ils craignent la mainmise sur leur territoire rétrocédé il y a 22 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne