De Pékin à Hong Kong, les deux visages de la Chine à l'occasion du 70e anniversaire du régime

FRANCE 2

Pour la première fois, la police de Hong Kong a tiré à balle réelle sur un manifestant mardi 1er octobre. Une "journée du chagrin" a été organisée pour s'opposer aux festivités du 70e anniversaire de la République populaire de Chine.

La Chine communiste fête son 70e anniversaire. Mardi 1er octobre, Pékin marche au pas, mais à l'autre du bout du pays, à Hong Kong, c'est le chaos. Un même pays divisé. Dans la capitale chinoise, 580 véhicules militaires et 160 avions défilaient entre drones et missiles. 15 000 soldats unis comme un seul homme devant le maitre du pays en costume Mao : Xi Jinping. Une journée de célébrations en rouge parfaitement millimétrée, sauf à Hong Kong.

Des violences ont émaillé les manifestations

Les manifestants prodémocratie vêtus de noir étaient décidés à en découdre. "Notre objectif c'est de gâcher cette fête", indique un jeune homme. Depuis dix-sept semaines, les Hongkongais défient Pékin. Dans la foule, un policier a été pris à partie mardi, pendant qu'un autre a tiré à balle réelle sur un manifestant. À Pékin, le pouvoir comme la rue condamne ces violences. Mais rien ne saurait gâcher le 70e anniversaire de la République populaire de Chine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne