"Certains groupes de touristes ont annulé" : Hong Kong boudée par les Chinois du continent

Les Chinois du continent rechignent à visiter Hong Kong depuis le début du mouvement de contestation.
Les Chinois du continent rechignent à visiter Hong Kong depuis le début du mouvement de contestation. (JEREMY TUIL / RADIO FRANCE)

Les manifestations qui durent depuis plus de deux mois affectent l’économie de Hong Kong, et notamment le secteur du tourisme.

Les manifestants pro-démocratie de Hong Kong sont "comme des enfants à la maison qui n'écoutent pas leurs parents", estime un guide de touristes chinois, en visite dans le territoire, secoué par une mobilisation historique depuis début juin.

Dans ce quartier de Kowloon, les magasins sont en temps normal très appréciés des touristes chinois venus du continent. Mais aujourd'hui, les rues sont tranquilles. Il faut dire que ces manifestations ont un impact sur l'activité touristique de la région. Les Chinois du continent viennent moins depuis le début des protestations.

Des manifestations minimisées

Un groupe de femmes s'attarde dans une boutique de compléments alimentaires de toutes sortes, dont certains sont à base de foie de requin, dont les Chinois sont réputés friands. Elles ne se sentent pas menacées, assure leur guide : "Il n'y a aucune raison d'avoir peur, car ici on est en Chine. Je crois que le gouvernement chinois peut gérer la situation."

La Chine a 1,4 milliard d'habitants, ceux qui protestent à Hong Kong ne sont qu'une poignéeUn guide de touristes chinois du continentà franceinfo

Les Chinois du continent se font plus rares à Hong Kong, comme l'explique Ada, une Hongkongaise de 22 ans : "Selon le secteur touristique à Hong Kong, le nombre de touristes a diminué, en particulier ceux de Chine et certains groupes qui veulent se rendre à Hong Kong ont également annulé"

Vous êtes à nouveau en ligne