Asie : le typhon Mangkhut fait des ravages en Chine et aux Philippines

FRANCE 2

Le bilan provisoire du typhon Mangkhut, qui sévit en Chine et aux Philippines, s'est alourdi dans la nuit du dimanche 16 septembre à 65 morts.

Aux Philippines où le typhon Mangkhut a fait des ravages, les habitants tentent, à mains nues, de sauver leurs proches ensevelis sous la boue et sous les rochers. Dans un village du nord des Philippines, à Itogon, un flanc de montagne s'est effondré pendant le passage du typhon. 60 mineurs s'étaient réfugiés dans une maison qui a été emportée par le gigantesque glissement de terrain. Les familles attendent et prient pour eux. "Même s'ils sont tous morts, il faut qu'on les retrouve pour pouvoir faire notre deuil", témoigne une femme. 

Des dégâts considérables à Hong-Kong

Pour l'instant, les espoirs des proches sont vains. Les sauveteurs ne dégagent que des dizaines de corps sans vie. Les villageois, eux, sont évacués par centaines. Après les Philippines, le super typhon a poursuivi sa route vers la région de Hong-Kong (Chine). Dans l'ancienne colonie britannique, la vie a repris lundi 17 septembre, mais les dégâts sont considérables : les habitants n'ont plus d'eau potable et des quartiers entiers ont été dépavés sous la violence des vents. À Macao, où les casinos avaient fermé pour la première fois de leur histoire, la plupart des rues restent impraticables. Dans la nuit de dimanche 16 septembre, Mangkhut a été rétrogradé en tempête tropicale. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne