À la rencontre de ces manifestants qui se battent pour "libérer" Hong Kong

FRANCEINFO

Une équipe de franceinfo est allée au cœur de la contestation de Hong Kong à la rencontre de la jeunesse qui défie le pouvoir, parfois  en famille, au nom d'un mot d'ordre simple : la liberté. Ces jeunes sont déterminés à défendre leurs valeurs.

À Hong Kong, un père de 49 ans et son fils manifestent ensemble. Ils ont choisi de témoigner masqués et anonymement. "Beaucoup de manifestants ont peur pour leur vie et leur famille. La plupart des Hongkongais veulent la démocratie et la liberté. C'est ce que l'on veut, on ne veut rien de plus", confie le lycéen de 16 ans au micro de franceinfo.

Contrôle des corps et des esprits

"Je soutiens mon fils sur la ligne de front. Je ne peux pas rester à la maison, assis à regarder les informations à la télévision, car le pays est contrôlé par le gouvernement chinois, par le Parti communiste. Ils contrôlent le gouvernement et la population de Hong Kong. Ils ne contrôlent pas seulement leur corps, ils contrôlent aussi leur esprit", assure le père de famille.

"Je manifeste à un jeune âge, car je suis inquiète pour mon futur", explique une manifestante de 20 ans. "Nous n'agissons pas par violence, mais par self-défense". "On se bat pour la démocratie, pour notre sécurité et pour les droits de l'homme", affirme une contestataire de 18 ans qui a voté pour la première fois dimanche 24 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne