Feuilleton : au fil du Yang Tsé (3/5)

FRANCE 2

Cette semaine, France 2 s'intéresse dans son feuilleton du 13 heures à ce mythique fleuve asiatique. On y trouve notamment la plus grande retenue d'eau au monde, le barrage des Trois gorges.

Il y a 2300  ans déjà, l'homme a cherché à domestiquer le Yang Tsé. Mao, nageur invétéré, a voulu laisser son empreinte et créer un barrage gigantesque. Le Yang Tsé s'élargit démesurément. Il est presque devenu un lac. "Autrefois large de 150 mètres environ, il l'est aujourd'hui de 500 ou 600 mètres", explique M. Chen, chef d'entreprise amoureux du fleuve. Sur ce tronçon de 600 mètres du fleuve, on constate que l'homme l'a totalement dénaturé. Pour construire le barrage des Trois gorges, le plus grand du monde, il a fallu faire monter le niveau du fleuve de plus de cent mètres. Cela signifie engloutir des centaines de villages, déplacer deux millions de personnes et détruire des merveilles du patrimoine chinois.

Des centaines de villages engloutis

Une pagode sauvée des eaux et transformée en île aux faux airs d'un Mont-Saint-Michel a été conservée au prix de gros efforts financiers et techniques. "Pour protéger la pagode, il a fallu 100 millions d'yuans soit 13.6 millions d'euros, pour construire une digue tout autour de la pagode", explique M. Chen. Entourée autrefois d'un village, il n'existe plus aujourd'hui, englouti comme beaucoup d'autres. Les hommes ont été relogés plus haut. "Notre vieille ville est sous l'eau, notre boulot maintenant c'est de tout transporter en camion, c'est plus rapide", explique un ancien villageois.
 
Des habitants sacrifiés sur l'autel du progrès pour le "bien du pays", voilà le discours de la population pourtant plus pauvre qu'auparavant. Le barrage des Trois gorges produit aujourd'hui autant d'électricité que seize centrales nucléaires. Un barrage qui a tout de même sauvé des vies en empêchant de nombreuses inondations. La dernière qui remonte à 1998 avait fait près de 3 000 morts. 
    
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne