Espionnage : vaste offensive chinoise en France

France 3

Les renseignements français lancent une alerte. La Chine se servirait de réseau social Linkedin pour espionner des fonctionnaires et chercheurs français.

La Chine recruterait-elle des espions parmi nos entreprises et nos administrations ? Oui, pour les services de renseignement français. Pékin cherche à obtenir une masse d'informations via les réseaux sociaux professionnels, et particulièrement via Linkedin. Des milliers de cadres et d'employés de la Fonction publique, des professionnels travaillant dans des domaines sensibles comme le nucléaire, seraient visés. Un recrutement massif mené par les services secrets chinois selon un ancien membre de la DGSE.

Une méthode de recrutement bien rodée

Pour recruter, des agents créent de faux profils sur internet pour contacter leurs cibles. Ils sollicitent leurs compétences, flattent leur égo, et proposent de l'argent. Si la personne est intéressée, elle est alors conviée gratuitement en Chine, et c'est l'engrenage. La France n'est pas le seul pays visé. Des alertes similaires ont été lancées en Allemagne et aux États-Unis pour les mêmes faits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne