Économie : des pays se ruent sur l'or

FRANCE 2

En Chine ou en Russie, on assiste depuis plusieurs mois à une ruée vers l'or. Les banques centrales de ces pays n'ont de cesse de remplir leur coffre du métal précieux.

C'est la fièvre de l'or. La Chine achète le métal précieux sans modération : 84 tonnes depuis sept mois soit 3,8 milliards d'euros. En conflit commercial avec les États-Unis, la Chine veut renforcer sa crédibilité, en montrant la richesse du pays et donner confiance en sa monnaie face au dollar. La Russie et la Pologne veulent aussi être moins dépendants du dollar et achètent de l'or.

Une aubaine pour les particuliers

Conséquence : les cours montent et les particuliers en profitent. Ils sont de plus en plus nombreux à vendre de l'or sous forme de bijoux, mais surtout de pièces. "Vous avez beaucoup de clients qui viennent nous rapporter des pièces parce qu'ils voient que l'or a pris 10% en même pas un an", observe Antoine Tahar, courtier Godot & fils. Le 20 francs Napoléon est à 245 € en juillet 2019 contre 219 € en juin dernier. La France arrive en quatrième position dans le monde pour les avoirs en or avec 80 milliards d'euros. Un héritage des années 1920 où elle voulait redonner confiance après la Première Guerre mondiale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne