Déçu, un Chinois détruit sa Maserati

Destruction en public d\'une Maserati
Destruction en public d'une Maserati (Stringer/China/Reuters)

La scène est bien orchestrée. Un riche Chinois, déçu par le concessionnaire local de Maserati, a fait détruire sa voiture par quatre gros bras. Quand on a trop d'argent, on finit par faire n'importe quoi !


Un Chinois de Qingdao, ville côtière où est brassée la célèbre bière Tsingtao, n'y est pas allé par quatre chemins. M Wang a visiblement des soucis avec sa Maserati, ou tout du moins avec le concessionnaire local de la marque. Le Figaro qui rapporte l'histoire, évoque des réparations réalisées avec des pièces d'occasion, ce qui, soit dit en passant,constitue un bel exploit. La pièce d'occasion Maserati ne doit pas courir les rues, surtout en Chine. Autre souci, un bruit de portière et surtout une peinture rayée par un mécano de l'atelier.

Bref M Wang n'est pas content du tout. Mais, au lieu de se rendre au tribunal, Il engage quatre costauds qui vont, lentement mais surement, exploser la belle Italienne à coups de masse. Valeur catalogue de la bête: 325 000 euros. 
Un rien indéçant, quand on sait que cela représente cent fois le salaire annuel moyen en Chine. Et les parvenus ne manquent pas dans ce pays où il s'est vendu, en 2012,plus d'un million de voitures de luxe, entendez à plus de 150 000 euros.


Vous êtes à nouveau en ligne