Déchets : les Philippines ne veulent plus traiter les ordures des pays du Nord

FRANCE 2

Les pays d'Asie du Sud-est ne veulent plus servir de poubelle du monde occidental. C'est la raison pour laquelle les Philippines viennent de renvoyer des tonnes de déchets plastiques à leurs expéditeurs. 

Retour à l'envoyeur. Des centaines de tonnes de déchets plastiques disposées dans un cargo à Subic Bay (Philippines) vont repartir à Vancouver (Canada), à des milliers de kilomètres. Le Canada avait envoyé aux Philippines tout un tas de déchets plastiques. Depuis les années 90, toute une partie de l'Asie du Sud-est croule sous une montagne d'ordures provenant des pays occidentaux. Mais le vent tourne, et le continent asiatique ne veut plus être la poubelle du monde. 

La Chine a décidé d'arrêter d'importer des déchets plastiques en 2018

"Le commerce mondial de déchets est une pratique déplorable. Les pays du Nord se débarrassent de leurs poubelles parce qu'ils ne peuvent pas les traiter eux-mêmes", explique Léa Guerrero, militante de Greenpeace aux Philippines. Les Philippines emboîtent le pas de la Malaisie, qui a décidé de renvoyer 450 tonnes de plastique vers le Japon, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Cette crise mondiale est la conséquence de la nouvelle politique mondiale du géant chinois. Début 2018, Pékin, alors premier importateur de déchets recyclables, a décidé de fermer ses ports. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne