Chine : un pâtissier français en prison

France 2

Depuis cinq mois, un pâtissier français, Laurent Fortin, est détenu en Chine, accusé d'avoir utilisé des farines périmées. Sa famille lance une pétition pour réclamer sa libération immédiate.

L'affaire avait fait la Une des journaux en Chine. Un pâtissier français, Laurent Fortin, emprisonné pour de la farine périmée venant d'une boulangerie aujourd'hui fermée. Depuis cinq mois, ce Normand de 48 ans est en détention administrative dans des conditions difficiles. Sa famille, qui n'a pas eu un seul droit de visite, est inquiète et a lancé une pétition pour sa libération.

Un employé chinois déclenche l'affaire

L'aventure à Shanghai de Laurent Fortin avait pourtant bien commencé. En décembre 2016, il était recruté par un autre Français, aujourd'hui parti de Chine, et travaillait pour un groupe à l'époque en pleine expansion. Entre autres, des restaurants, quatre boulangeries et une usine à pain. Le cauchemar commence avec ces sacs de farine, importés de France. Un employé chinois aurait découvert de la farine avariée et déclenché, par ses vidéos et son témoignage, toute l'affaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne