Chine : le championnat de football reprend avec une limitation des stars internationales

Au centre, Oscar, la nouvelle star du SIPG Shanghai, lors de la reprise du championnat chinois samedi 4 mars.
Au centre, Oscar, la nouvelle star du SIPG Shanghai, lors de la reprise du championnat chinois samedi 4 mars. (STR / AFP)

En Chine, le championnat de football a repris samedi, avec un règlement imposant moins de joueurs étrangers sur le terrain. La ligue nationale veut favoriser l'émergence de joueurs locaux et assurer la ferveur dans les stades.

La saison du championnat de football chinois a été lancée samedi 4 mars, alors que les clubs de la nouvelle richissime Chinese Super League ont dépensé plus de 380 millions d'euros au dernier mercato d'hiver. Mais les stars internationales ne suffisent pas à remplir les stades, même à Shanghai qui continue d'attirer de grands noms.

Un marché des transferts en or

Aux abords du stade du SIPG, l’un des deux clubs de football de Shanghai, les vendeurs à la sauvette se frottent les mains. À l'occasion de la reprise du championnat, les maillots rouges se vendent comme des petits pains. "Pour moi, les affaires marchent très bien. Ça devrait continuer avec l’arrivée des stars internationales comme Oscar ou Hulk", témoigne un vendeur. La Chine a fait du football une priorité nationale et pour rendre le championnat attractif, les clubs dépensent sans compter. En décembre 2016, pour convaincre le Brésilien Oscar de quitter Chelsea, le SIPG de Shanghai lui a offert 25 millions d’euros par saison.

Des fans dans l'attente de joueur locaux

Les stars sont sur la pelouse mais le stade sonne creux. Les Chinois n'en sont qu'à la découverte d'une passion. Une jeune supportrice de 27 ans vient au stade du SIPG pour la première fois. "Je ne connaissais pas les règles, mais là j'ai tout suivi. Il y a plein de buts, c'est génial." Samedi, Shanghai a fait le spectacle en gagnant la rencontre 5 buts à 1 face à l'équipe de Changchun Yatai, mais des fans regrettent que l’équipe repose uniquement sur des stars étrangères. Lei Min aimerait que les joueurs locaux marquent plus de buts. "C’est notre championnat", s'exclame-t-il. Pour favoriser l’émergence de joueurs chinois, le nouveau règlement impose cette saison, de limiter à trois par équipe le nombre d’étrangers présents sur la pelouse au coup d’envoi.

Chine : le championnat de football reprend avec ses stars internationales, limitées à trois par match - un reportage à Shanghai d'Angélique Forget
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne