Chine : la Grande Muraille dans tous ses états

FRANCE 2

La Grande Muraille de Chine attire 12 millions de visiteurs par an, mais les autorités de Pékin entendent la moderniser pour attirer un public plus jeune. On y retrouve toujours les fans de yoga, mais désormais également des amateurs de musique techno.

C'est la fête sur la Grande Muraille de Chine. Comme tous les ans depuis cinq ans, un festival techno envoie une pluie de décibels le temps d'un week-end. Ils viennent de tout le pays et au-delà pour danser sur ces vieilles pierres. Le Grand Timonier, Mao Zedong, disait que celui qui n'a pas escaladé la Grande Muraille n'est pas un homme. Assurément, le mot est passé, car c'est l'endroit le plus visité de Chine, avec 16 millions de touristes chaque année. Elle est en fait appelée la "longue muraille" et s'étend sur 6 200 km. Il y a donc des endroits plus calmes.

Tournages de films, défilés de mode, cours de yoga...

La légende veut qu'on la voie de l'espace. Construit pour protéger l'empire des invasions barbares, ce site classé au patrimoine de l'humanité en voit maintenant de toutes les couleurs : tournages de films, de publicités ou encore défilés de mode. On y organise même des activités sportives, comme des cours de yoga. Les autorités chinoises veulent que la Grande Muraille de Chine puisse être louée. Alors, pour se déhancher de jour comme de nuit, les participants du festival techno paient 98 €, les organisateurs, eux, 15 000 euros par jour pour ce type d'événement. Il y aura toujours des gens pour dire que la Grande Muraille de Chine est un chef-d'œuvre en péril et qu'il faut la protéger des assauts de l'homme. En tout cas, ce ne sont pas les voisins qui se plaindront du bruit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne