Chine: l'heure a sonné pour l'Année du coq

Des Chinois achètent des lanternes rouges pour la Nouvelle année à Fuyang (province d\'Anhui, est de la Chine) le 25 janvier 2017.
Des Chinois achètent des lanternes rouges pour la Nouvelle année à Fuyang (province d'Anhui, est de la Chine) le 25 janvier 2017. (AFP - STR)

Le Nouvel an chinois commence le 28 janvier 2017. L’année du Singe va laisser la place à celle du Coq. L’évènement, doté d’une semaine de vacances, est la plus importante fête familiale dans le pays, comparable à la célébration de Noël en Occident. Une fête qui entraîne, tous les ans, une énorme migration humaine dans tout le pays.

过年好 ! «Guònián hao». «Bonne année !», vont pouvoir se dire, comme chaque année, 1,4 milliard de citoyens de l’Empire du milieu. Cette fête, qu'ils appellent «la fête du Printemps», marque le Nouvel an lunaire et le premier jour de l’année du Coq. Selon une légende, «seuls douze animaux avaient répondu présent à l'invitation de l'Empereur de Jade pour que le Nouvel An donne son origine au Zodiaque chinois : pour les remercier, chacun se vit attribuer une année», explique le site de l’hebdomadaire féminin Cosmopolitan.

Une couleur domine la période : le rouge. Des lanternes rouges sont ainsi accrochées partout dans les lieux publics, comme dans les résidences privées.

L’évènement est synonyme de rencontres familiales, de repas fastueux (notamment de raviolis) et d'un tumulte assourdissant de feux d'artifices et de pétards. La soirée festive «est l'occasion de s'offrir des petites enveloppes rouges (hongbao) contenant des sommes d'argent, en gage de prospérité et de bonne étoile», rapporte L’Express

La plus grande migration du monde
Les autorités prévoient que près de trois milliards de trajets seront effectués en l'espace de 40 jours. Ce qui représente la plus grande migration humaine du monde. Les trains sont pris d’assaut. En raison des places limitées, les voyageurs ont les pires difficultés à acheter un billet. Et ils mettront parfois des dizaines d’heures à rejoindre leurs régions d’origine où ils passeront une, voire deux semaines de vacances.

Selon les statistiques officielles, quelque 282 millions de Chinois des campagnes ont migré vers les métropoles prospères de l’est et du sud de la Chine, où ils occupent des emplois pénibles et mal rémunérés. Pour beaucoup, le Nouvel an lunaire est donc le seul moment de l'année où ils pourront retrouver leurs proches, notamment leur enfant unique resté à la garde de ses grands-parents. Aux dires mêmes des autorités, quelque 61 millions d’enfants se trouveraient ainsi dans cette situation.

Petits amis à louer pour la période du Nouvel an sur l\'internet chinois... (capture d\'écran du site chinois 89yn.com trouvé sur le site du Daily Mail)
Petits amis à louer pour la période du Nouvel an sur l'internet chinois... (capture d'écran du site chinois 89yn.com trouvé sur le site du Daily Mail) (Capture d'écran du Daily Mail)


Pour les jeunes, la tradition des retrouvailles familiales peut être pesante. La société exige souvent d’eux qu’ils se marient le plus tôt possible, de préférence avant l'âge de 27-28 ans. Pendant la fête, leurs proches les pressent pour savoir quand ils comptent trouver un ou une conjointe. Résultat : cette perspective est souvent vécue avec anxiété. Au point que certains célibataires recherchent un(e) «petit(e) ami(e) à louer» sur internet, dans l'espoir de donner le change à leur parents, affirme le moteur de recherche chinois 360. D’autres préfèrent partir en voyage à l’étranger pendant la période.


Répercussions économiques
La fête a des répercussions mondiales, tant la Chine pèse désormais sur l’économie de la planète. Des répercussions parois imprévues. Par exemple… sur le chiffre d’affaires du groupe français de spiritueux Rémy Cointreau. Celui-ci a ainsi vu sa croissance atteindre 9% au cours du trimestre clos le 31 décembre, à 323,3 millions d’euros. Motif : une forte accélération en Chine grâce à d’excellentes ventes pour le Nouvel an, plus précoce en 2017 (en 2016, il a été célébré le 8 février). Preuve que la consommation d’alcool augmente fortement pendant les fêtes!

Pour autant, pendant cette période, l’économie chinoise, dans son ensemble, tourne au ralenti, ce qui entraîne une baisse des exportations. Notamment parce que les travailleurs migrants désertent leurs entreprises pendant une longue durée.

Ce ralentissement a notamment un impact sur le secteur international des transports de matières premières sèches, «l'approche des vacances du Nouvel an chinois a été le sujet de préoccupation numéro un des marchés cette semaine. Si certains espéraient une avalanche de commandes avant les vacances, il est plus probable que l'activité ralentisse», soulignaient, le 23 janvier, les analystes du Baltic Briefing, site d'information du Baltic Exchange, une référence en la matière.

L’Année du coq, l’année de Trump
Au-delà de ces sujets un peu arides, le Nouvel an est aussi  un évènement symbolique. Ainsi, aux dires des géomanciens de Hong Kong, agressivité et volatilité seront les maîtres mots de la nouvelle année.

Volatilité comme volatile, le coq combatif du calendrier lunaire chinois ? Toujours est-il que pendant cette période, le nouveau président américain, Donald Trump, se trouvera totalement dans son élément, estiment ces maîtres respectés. Le caractère brusque et changeant du gallinacée, associé à l'élément «feu», laisse présager de temps mouvementés, en particulier dans le monde occidental, précisent-ils. «Le coq aime se battre, il adore les joutes verbales, il est combatif», explique Mme Thierry Chow, qui pratique la divination dans l'ancienne colonie britannique. Combatif comme Donald Trump.

Des ouvriers installent une sculpture gonflable d\'un gallinacée à l\'effigie de Donald Trump à Jiaxing (province de Zhejiang, est de la Chine) le 6 janvier 2017.
Des ouvriers installent une sculpture gonflable d'un gallinacée à l'effigie de Donald Trump à Jiaxing (province de Zhejiang, est de la Chine) le 6 janvier 2017. (AFP - JOHANNES EISELE)

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si un industriel de Zhejiang (est) a eu l’idée de créer des sculptures gonflables représentant un gallinacée au visage modelé sur celui du locataire de la Maison Blanche. L'effigie à gonfler, haute de cinq mètres, représente une volaille dont la crête a été remplacée par la mèche emblématique du bouillant milliardaire, et dotée de petits bras imitant ses mimiques. «J'ai vu l'image de Trump à la télévision, il a une personnalité exubérante. (Avec) l'année du Coq (…), j'ai décidé de mélanger ces deux éléments», explique Wei Qing. Un mélange qui connaît un grand succès auprès des clients chinois.
Vous êtes à nouveau en ligne