VIDEO. Chine : 120 personnes portées disparues, ensevelies dans un glissement de terrain

Des sauveteurs interviennent après un glissement de terrain, dans la province du Sichuan, samedi 24 juin 2017. 
Des sauveteurs interviennent après un glissement de terrain, dans la province du Sichuan, samedi 24 juin 2017.  (HE QINGHAI / XINHUA / AFP)

Cette région du Sichuan est régulièrement frappée par des glissements de terrain meurtrier. 

Un pan de montagne s'est abattu sur les habitants. Samedi 24 juin, un énorme glissement de terrain a fait 120 disparus, en Chine, dans un village isolé de la province du Sichuan (sud-ouest). Selon un porte-parole des autorités locales, cité par la télévision publique CCTV, un total de 46 maisons du village de Xinmo ont été englouties vers 06 heures du matin (heure locale). 

Cinq corps ont déjà été retrouvés, ont indiqué les autorités locales, lequelles avaient annoncé un premier bilan de 141 disparus, avant de le revoir à la baisse. 

Pour tenter de dégager des survivants, quelque 500 secouristes sont actuellement à pied d'œuvre, certains étant encore en route vers cette zone difficile d'accès où la pluie devrait s'abattre toute la journée de samedi, a précisé CCTV tandis que les médias documentent de très difficiles opérations de secours.

Plusieurs tonnes de roches

CCTV montrait des images en direct de très nombreux policiers et habitants vêtus d'habits de pluie et debout sur d'énormes rochers gris, tandis que des pelleteuses orange et jaune tentaient de dégager des débris à leurs côtés. "Cela fait plusieurs dizaines de tonnes de roches", a estimé en direct à la télévision un capitaine de la police armée de la préfecture autonome tibétaine et qiang d'Aba, où s'est déroulé le drame.

Il a confirmé que les pluies de ces derniers jours dans cette région montagneuse et isolée étaient à l'origine de l'éboulement du pan de montagne bordant ce village touristique. "On est en zone sismique ici, il n'y a pas beaucoup de végétation", a-t-il souligné, rappelant que les arbres peuvent contribuer à absorber l'excès de pluie et à prévenir les éboulements.

Le Sichuan, situé en bordure du plateau tibétain, avait été frappé en mai 2008 par un séisme d'ampleur historique qui avait fait 87 000 morts dans la région de Wenchuan, situé à quelques dizaines de kilomètres du village touché samedi. "Après ce tremblement de terre, le massif avait été fragilisé. Une faible pluie est capable de provoquer une grande catastrophe géologique", a déclaré à CCTV, le directeur du bureau local de la météorologie.

Vous êtes à nouveau en ligne