Cessez-le-feu en Syrie : entretien entre Hollande, Merkel, Obama et Cameron

(Des combattants de l'Armée syrienne libre près de Deraa © Alaa Faqir/Reuters)

Les dirigeants français, allemand, américain et britannique se sont entretenus ce mardi par téléphone à propos du cessez-le-feu en Syrie. "Nous allons conjuguer nos efforts" pour qu'il permette "la transition politique", assure François Hollande.

François Hollande s’est exprimé mardi depuis le Pérou sur le cessez-le-feu en Syrie. Il a pu s’entretenir près d'une heure avec Barack Obama, Angela Merkel et David Cameron par téléphone. "Le cessez-le-feu doit être absolument respecté ", a déclaré le président français. "Une pression doit être exercée sur le régime syrien et ses alliés, en l’occurrence la Russie, pour que cessent les bombardements et que l’aide humanitaire puisse être acheminée, notamment à Alep ."

Le cessez-le-feu doit entrer en vigueur le 27 février à minuit, heure de Damas. Pour le moment, seul le régime de Bachar al-Assad a donné son accord. Du côté de l'opposition, le Haut comité des négociations (HCN) qui représente plusieurs groupes rebelles s'est dit prêt à respecter le cessez-le-feu, mais en échange notamment de l'arrêt des bombardements et de la livraison d'aide humanitaire.

"Plus que temps" d'entamer "une transition politique"

Ce mardi les dirigeants français, allemand, américain et britannique, "ont souhaité que l'accord sur la cessation des hostilités puisse entrer en vigueur dans les meilleurs délais ". Ils se sont mis d'accord d'après François Hollande pour "conjuguer [leurs] efforts pour que cette période puisse permettre la transition politique. Il est plus que temps ", estime le chef d'Etat français, "sinon les réfugiés vont continuer à venir, il y aura en Turquie une situation humanitaire absolument insupportable, et toujours ces traversées de femmes et d’hommes au péril de leur vie vers les côtes européennes ". 

A LIRE AUSSI ►►►Les Etats-Unis et la Russie annoncent un cessez-le-feu en Syrie à partir du 27 février