VIDEO. Les Inuits, peuples aux premières loges de la crise climatique

BRUT

L'Arctique se réchauffe et les Inuits en sont les premières victimes. La militante québécoise Sheila Watt-Cloutier réclame un "droit au froid".  

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste du monde et les Inuits en subissent déjà les conséquences. La hausse des températures affecte leurs déplacements, leurs habitats, leur alimentation et remet en cause un mode de vie issu de traditions anciennes. "La culture inuite est fondée sur la glace, la neige et le froid", rappelle Sheila Watt-Cloutier. La militante québécoise se bat pour la reconnaissance d'un "droit au froid" afin de préserver ces peuples autochtones. 

Un avertissement 

"Ce qui se passe en Arctique ne se limite pas à l'Arctique", alerte Sheila Watt-Cloutier. Elle précise que cette région constitue le "climatiseur" du monde et que ce climatiseur est "en train de se casser". Les troubles que connaissent actuellement les Inuits seraient donc révélateurs de la crise climatique actuelle qui risque de s'amplifier avec le temps. Aujourd'hui, la militante encourage la nouvelle génération à poursuivre leur action contre le réchauffement climatique. "Le mouvement viendra de vous, les jeunes de ce monde", lance-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne