Printemps érable

Le 13 février 2012, démarre au Canada le Printemps érable : les étudiants québécois entrent en grève générale et illimitée pour protester notamment contre le triplement des frais de scolarité dans l’enseignement supérieur prévu par Jean Charest, Premier ministre du Québec. Plus globalement, c’est la politique libérale du gouvernement que les étudiants contestent. Le Printemps érable durera près de sept mois. Il représente la mobilisation estudiantine la plus longue que le Québec ait connue. Le point culminant de ces manifestations verra plus de 340 000 étudiants descendre dans les rues, soutenus par plusieurs centaines de professeurs d’université.
plus
plus