"L'amour ne dort jamais sur le dance-floor" : le collectif Moonshine sort une nouvelle compilation

Le collectif Moonshine organise désormais des soirées partout dans le monde.
Le collectif Moonshine organise désormais des soirées partout dans le monde. (Moonshine/Ceylan Logan)

Le collectif canadien Moonshine organise des soirées reconnues dans le monde entier. Il vient de sortir une nouvelle compilation, "SMS For Location, Vol. 3", qui traduit parfaitement l'ambiance de ces soirées. Musique et danse y sont évidemment centrales, mais le message est bien plus profond.

Il fallait une devise au collectif Moonshine, Pierre Kwenders l'a trouvée : "L'amour ne dort jamais sur le dance-floor". Et quiconque a déjà eu la chance de participer à une soirée organisée par ce collectif canadien, emmené donc notamment par Pierre Kwenders, pourrait parfaitement en témoigner.

Les soirées Moonshine rassemblent un public désireux de découvrir \"autre chose\".
Les soirées Moonshine rassemblent un public désireux de découvrir "autre chose". (Ceylan Logan)

Il y a un peu plus de cinq ans, une poignée d'amis, artistes, musiciens, créateurs, décident de faire bouger Montréal. Déprimés par le côté lisse et stéréotypé du son qu'ils entendent en soirée, ils décident de prendre les platines. Les soirées Moonshine sont nées, elles grossissent jusqu'à devenir un événement très couru, inclusif et surtout ouvert à tous ceux qui veulent y participer. Pierre Kwenders a déjà une carrière, un album salué, mais il se jette dans le projet à corps perdu : "Il fallait casser cette idée de la musique africaine souvent centralisée sur ce qu'on appelle les musiques du monde".

La musique, c'est le partage et l'ouverture d'espritPierre Kwenders

Les soirées Moonshine débordent au Canada, en Belgique, en France, dans les festivals. Les compilations SMS For Location, dont le troisième volume vient de sortir, sont là pour graver le son dans le marbre. Il en découle une philosophie, celle de Moonshine : l'autre et l'ailleurs sont toujours dignes d'intérêt.

Le collectif Moonshine, l'hédonisme permanent
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne