Attentat à Québec : la piste raciste privilégiée

Une fusillade faisant six morts et huit blessés a explosé dans une mosquée cette nuit du dimanche 29 au lundi 30 janvier à Québec (Canada). Les autorités parlent d’un attentat.

Des ambulances et des forces de police entourent une des mosquées de la ville de Québec au Canada. C’était l’heure de la dernière prière hier soir, dimanche 29 janvier, quand deux hommes cagoulés et armés ont fait irruption dans le bâtiment et ont tiré sur les fidèles. Le bilan est lourd : six morts et huit blessés, dont certains dans un état très sérieux.

"C'est un acte terroriste"

Très vite, la police est arrivée sur place. "Pour nous, cela ne fait aucun doute, c’est un acte terroriste", explique un membre des forces de l’ordre. D’après les premiers témoignages, les deux tireurs avaient un fort accent québécois. La police étudie la piste d'un acte raciste. Deux suspects ont été arrêtés, mais la police donne peu de détails. Les habitants du quartier sont sous le choc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne