Attaque de la mosquée de Québec : un suspect fasciné par Trump ou Le Pen

France 2

Le suspect principal de la fusillade meurtrière de la grande mosquée de Québec a été mis en examen. Son profil est désormais mieux connu.

Alexandre Bissonnette est sur les réseaux sociaux un admirateur de Marine Le Pen, de Donald Trump, du parti séparatiste québécois ou encore de l'armée de défense d'Israël. Ce Québécois de 27 ans est suspecté d'être l'auteur de la fusillade dans une mosquée de Québec qui a fait dimanche six morts et huit blessés. Étudiant en sciences sociales à l'université de Laval, il est décrit par ses camarades comme un introverti impopulaire.

"Une attaque terroriste"

Sur la toile, il agissait comme un troll, s'attaquant au droit des femmes et fasciné par les mouvements nationalistes. Pour le Premier ministre canadien Justin Trudeau, il n'y a aucun doute sur la nature de cet attentat : "C'est une attaque terroriste". Le jeune homme, inconnu des services de police, aurait agi seul tel un loup solitaire. Il a reconnu être impliqué dans l'attentat et a été mis en examen. Ses motivations restent obscures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne