Kevin Vickers, le "héros" de la fusillade du Parlement canadien

Kevin Vickers, responsable de la sécurité de l\'assemblée canadienne et de ses membres, à Ottawa, le 23 octobre 2014.
Kevin Vickers, responsable de la sécurité de l'assemblée canadienne et de ses membres, à Ottawa, le 23 octobre 2014. (CHRIS WATTIE / REUTERS)

Le sergent d'armes de la Chambre des communes a tué l'auteur de l'attaque sur le Parlement à Ottawa mercredi. De nombreux parlementaires et journalistes présents sur les lieux lors de l'assaut louent le courage de cet homme de 58 ans.

Kevin Vickers est un héros au Canada. C'est lui qui a abattu l'auteur de la fusillade dans le Parlement d'Ottawa, mercredi 22 octobre. Officier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pendant vingt-neuf ans, cet homme de 58 ans occupe depuis 2006 le poste de sergent d'armes de la Chambre des communes. Autrement dit, il est responsable de la sécurité de l'assemblée et de ses membres.

Jeudi, Kevin Vickers a été longuement ovationné par les parlementaires canadiens, dans l'enceinte du Parlement. Vêtu d'un costume traditionnel noir, coiffé d'un bicorne et portant une épée, il a été applaudi alors qu'il marchait, comme le veut l'usage, en tête du cortège escortant le président de la Chambre des communes lors des sessions parlementaires.

La veille, peu après la mort de l'assaillant, Kevin Vickers a été salué par les dirigeants canadiens. "Merci mon Dieu au sergent d'armes Kevin Vickers et aux forces de sécurité canadiennes. De vrais héros", a notamment tweeté, mercredi, le ministre de la Justice Peter MacKay. De son côté, le ministre des Anciens combattants, Julian Fantino, a fait part sur Twitter de sa "profonde gratitude envers le sergent d'armes Kevin Vickers et les services de sécurité pour leur altruisme". La sénatrice Linda Frum a publié une photo de Kevin Vickers accompagnée de ces mots : "Un héros (...) qui a abattu le tireur."

Plusieurs journalistes qui suivent les session du Parlement ont également souligné le geste du sergent d'armes. Mercedes Stephenson, de la chaîne CTV, a tweeté : "Actions héroïques du sergent d'armes Kevin Vickers aujourd'hui. Il a sauvé des vies". Une journaliste de la chaîne publique CBC, Kady O'Malley, a elle écrit sur le réseau social : "Rappelez-moi de serrer dans mes bras Kevin Vickers la prochaine fois que je le vois."

Calme impressionnant après avoir abattu l'assaillant

Cette vague unanime d'hommages est survenue après la publication d'images montrant Kevin Vickers marchant dans les couloirs du Parlement juste après avoir abattu l'auteur de la fusillade. Revolver à la main, il affiche un calme impressionnant.

REUTERS

 

Vous êtes à nouveau en ligne