Des passagers bloqués plus de 13 heures à bord d'un avion de la compagnie United Airlines dérouté au Canada

Un avion de la compagnie United Airlines à Amsterdam (Pays-Bas), le 27 décembre 2018.
Un avion de la compagnie United Airlines à Amsterdam (Pays-Bas), le 27 décembre 2018. (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)

L'avion a dû se poser à cause d'une urgence médicale, mais un problème mécanique a empêché l'appareil de redécoller. Les passagers ont dû attendre pendant 13 heures avant d'être transférés dans un avion de remplacement.

Bloqués pendant plus de treize heures par un temps glacial. Les passagers d'un vol de la compagnie américaine United Airlines, dérouté sur l'aéroport de Goose Bay dans le nord-est canadien, se sont retrouvés coincés à bord de l'appareil. Le vol 179 d'United effectuait une liaison entre Newark près de New York et Hong Kong. 

L'avion a dû se poser dans la soirée du samedi 19 janvier à Goose Bay, dans la province de Terre Neuve et Labrador à cause d'une urgence médicale, a affirmé la chaîne publique canadienne CBC (en anglais). Le passager souffrant a été hospitalisé mais un problème mécanique a empêché l'appareil de redécoller. Par conséquent, les passagers ont dû demeurer à bord car il n'y a pas de douanier la nuit dans cet aéroport, a précisé CBC.

A l'extérieur de l'avion, -30 degrés Celsius

Les quelques 250 passagers ont donc attendu treize heures à bord l'arrivée d'un avion de remplacement. L'un d'entre eux, Sonjay Dutt, joint par téléphone, s'est plaint qu'il ne faisait pas très chaud dans l'avion et que l'arrivée de nourriture et de cafés après plusieurs heures d'attente n'avait pas suffi à apaiser la grogne des passagers.

Il faisait -30 degrés Celsius à Goose Bay et le froid pourrait être à l'origine du mauvais fonctionnement d'une porte qui a empêché l'avion de repartir. Une bonne partie du Canada, notamment l'est du pays, subit ce week-end un épisode de froid glacial. D'importantes chutes de neige perturbent le trafic routier et ont provoqué des annulations de vols dans plusieurs aéroports, notamment à Montréal.

Vous êtes à nouveau en ligne