Canada : le jardinier tueur en série condamné à perpétuité à Toronto

Le tueur en série Bruce McArthur, le 4 février 2019 à Toronto (Canada).
Le tueur en série Bruce McArthur, le 4 février 2019 à Toronto (Canada). (ALEXANDRA NEWBOULD / AP / SIPA)

L'homme a été condamné pour avoir mutilé et tué huit hommes entre 2010 et 2017. Il dissimulait les corps dans les jardins et les jardinières de ses clients.

Il finira sa vie en prison. Un jardinier canadien de 67 ans a été condamné, vendredi 8 février, à la prison à perpétuité sans possibilité de libération avant vingt-cinq ans, pour avoir mutilé et tué huit hommes ayant fréquenté la communauté homosexuelle de Toronto. L'accusation avait réclamé une peine de 50 ans de prison incompressible pour Bruce McArthur, l'un des pires tueurs en série que le Canada ait connus. Il avait plaidé coupable pour les huit meurtres et encourait un total théorique de 200 ans de prison.

Sa décision de plaider coupable avait été accueilli avec regret par les proches des victimes. Pour Haran Vijayanath, l'un des responsables d'une association de prévention du sida ayant soutenu les proches des victimes, ces derniers risquent de ne jamais connaître les motivations du tueur, faute de procès. "Pour les familles, la famille et la communauté, nous n'aurons jamais toutes les réponses (...) sauf s'il décide de nous donner cette information", a-t-il commenté fin janvier devant les journalistes.

Soixante-quinze jardins fouillés

Bruce McArthur a été arrêté début janvier 2018 alors qu'un jeune homme venait d'entrer chez lui. La police a retrouvé le jeune homme attaché à un lit, sain et sauf. Le jardinier a été inculpé de huit meurtres peu après, à l'issue d'une longue enquête de la police de Toronto sur de nombreuses disparitions inexpliquées entre 2010 et 2017. Selon la police, il a profité de son emploi de jardinier-paysagiste pour enterrer les corps démembrés de sept de ses victimes dans des jardinières d'un client, chez lequel il entreposait également son matériel.

Quelque 75 jardins de la région de Toronto où il avait eu des contrats d'entretien au fil des années ont été fouillés par la police au printemps et à l'été. Il s'agit de la plus vaste enquête jamais menée par la police de cette ville, a expliqué l'un de ses cadres. L'une des huit victimes était un ancien amant de Bruce McArthur, les autres étaient deux immigrés afghans, deux réfugiés sri lankais, un Iranien, un Turc et un sans domicile fixe canadien qui se prostituait.

Vous êtes à nouveau en ligne