VIDEO. L'ancien footballeur brésilien Ronaldinho joue les rappeurs dans une chanson contre la corruption

L\'ancien joueur de foot brésilien Ronaldinho à Rio de Janeiro, le 24 janvier 2019.
L'ancien joueur de foot brésilien Ronaldinho à Rio de Janeiro, le 24 janvier 2019. (MAURO PIMENTEL / AFP)

Il a participé à un titre du chanteur Jorge Vercillo qui critique la corruption dans son pays.

L'automne dernier, Ronaldinho a suscité une vive controverse en affichant son soutien pour le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro qui, durant sa campagne, se présentait entre autres comme le champion de la lutte contre la corruption.

Célèbre pour ses dribles endiablés, l'ex-star du foot brésilien a montré cette fois-ci ses talents... de rappeur. Dans une vidéo publiée le 20 avril dernier sur le compte Youtube du chanteur Jorge Vercillo ,qui critique la corruption dans son pays, on peut voir le Ballon d'or 2005 dans un studio. Sous son éternel béret noir, il participe à l'enregistrement de "Garra" – terme portugais qui peut désigner aussi bien une griffe que la hargne.

Au début de la chanson, R10 se contente de fredonner doucement le refrain ou de jouer des percussions, mais il se lance ensuite dans un rap d'une trentaine de secondes. "L'amour est notre parti, du début à la fin, mon coeur ne voit plus d'ennemi", dit un extrait du rap de l'ancienne vedette du FC Barcelone et du Paris Saint-Germain.

Les paroles chantées par Jorge Vercillo en appellent à Saint Georges pour terrasser le "dragon de l'appât du gain" et de la corruption. Le refrain critique "ceux qui détournent des fonds publics et gouvernent pour leur intérêts" au détriment "des écoles et les hôpitaux".

Vous êtes à nouveau en ligne