Ronaldinho remis en liberté après plus de cinq mois de détention au Paraguay

Ronaldinho lors de son arrivée à dans un hôtel de luxe à Asuncion, au Paraguay, le 7 avril 2020.
Ronaldinho lors de son arrivée à dans un hôtel de luxe à Asuncion, au Paraguay, le 7 avril 2020. (NORBERTO DUARTE / AFP)

L'ancienne star brésilienne du football était détenu pour usage de faux documents officiels.

IL'ancienne star brésilienne du football Ronaldinho, détenu au Paraguay depuis plus de cinq mois pour usage de faux documents officiels, a été remis en liberté, a annoncé lundi 24 août le juge chargé du dossier.

Le magistrat, Gustavo Amarilla, a également accordé la remise en liberté au frère de l'ex-joueur brésilien, Roberto de Assis Moreira. Les deux hommes étaient en détention depuis le 6 mars dans le cadre de cette affaire.

Des passeports paraguayens falsifiés

Ronaldo de Assis Moreira, dit Ronaldinho, "est libre de voyager dans le pays du monde qu'il (lui) plaira, mais il devra faire savoir s'il change d'adresse permanente" pendant une période d'un an, a déclaré le magistrat lors de l'audience. Le ministère public a demandé le paiement par Ronaldinho d'une amende de 90 000 dollars (76 300 euros) pour "dommage à la société".

Ronaldo de Assis Moreira, dit Ronaldinho, et son frère Roberto ont été arrêtés le 6 mars pour utilisation de passeports paraguayens falsifiés. Après avoir été détenus dans un commissariat d'Asuncion, où le Ballon d'Or 2005 a fêté ses 40 ans le 21 mars, les deux hommes étaient assignés à résidence depuis presque cinq mois dans un hôtel de luxe de la capitale, contre le dépôt d'une caution de 1,6 million de dollars.

Quelque 18 personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette affaire, pour la plupart des fonctionnaires des services d'immigration ou des policiers.

Vous êtes à nouveau en ligne