VIDEO. Manifestations au Brésil contre la réforme des retraites

FRANCEINFO

Les Brésiliens, frappés par la crise économique, s'opposent à la dernière mesure d'austérité en date du gouvernement conservateur.

Des manifestations, des grèves et même une occupation du ministère de l'Economie et des affrontements. Des dizaines de milliers de Brésiliens sont descendus dans la rue, mercredi 15 mars, pour dénoncer la réforme des retraites voulue par le gouvernement du président conservateur Michel Temer.

Des manifestations ont eu lieu dans les capitales de pratiquement tous les Etats du Brésil. A Rio de Janeiro, où les écoles publiques étaient en grève, des affrontements ont éclaté entre des manifestants et la police antiémeutes. A Sao Paulo, le poumon économique du pays, la grève des transports a provoqué des embouteillages monstres.

Un pouvoir de plus en plus impopulaire

Cette réforme vise, selon l'exécutif, à sortir le pays d'une récession historique. Arrivé au pouvoir en 2016, après la destitution de la présidente de gauche Dilma Rousseff, Michel Temer a lancé une série de mesures d'austérité impopulaires pour tenter de relancer l'économie du Brésil.

Les militants de gauche l'accusent de mettre à mal le système de protection sociale déjà fragile de ce pays dont la population est touchée de plein fouet par la crise. Le chômage a atteint un taux record de 12,6% et près de 13 millions de personnes sont à la recherche d'un emploi. Les mesures d'austérité font plonger au plus bas la cote de popularité d'un gouvernement déjà éclaboussé par le scandale de corruption Petrobras

Vous êtes à nouveau en ligne