Panama : le pape aux JMJ pour aborder les migrations et les inégalités

Les catholiques participent à la messe d\'ouverture des Journées mondiales de la jeunesse à Panama, à la veille de l\'arrivée du pape François, le 22 janvier 2019.
Les catholiques participent à la messe d'ouverture des Journées mondiales de la jeunesse à Panama, à la veille de l'arrivée du pape François, le 22 janvier 2019. (RAUL ARBOLEDA / AFP)

Le pape François arrive mercredi dans ce pays d'Amérique centrale, pour célébrer les 34e Journées mondiales de la jeunesse.

Le pape est attendu mercredi 23 janvier dans la soirée au Panama, pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), qui se sont ouvertes mardi. Après Rio de Janeiro en 2013, Cracovie en 2016, ce sont les troisièmes JMJ de sa papauté, dans un pays assez méconnu en-dehors des affaires liées à la finance et étiqueté "paradis fiscal". Dans cet État où les inégalités croissent et la corruption est régulièrement dénoncée, François va pouvoir y développer ses thèmes de prédilection.

Des inégalités qui se creusent

Il communiquera avec la jeunesse en espagnol, sa première langue et pour aborder des thèmes chers à son pontificat. Les migrations (l'année 2018 a été marquée par des flux migratoires sans précédent dans la région, avec l'apparition de "caravanes" de migrants) et les inégalités sociales. C'est un sujet essentiel au Panama, où le fossé entre riches et pauvres se creuse. C'est ce que déplore Narsi, serveur âgé d'une vingtaine d'années, tout en pointant du doigt les gratte-ciel de la capitale, Panama City : "Quand on débarque ici, on a l’impression de se trouver à Miami, à Dubaï ou d’autres villes de ce genre. En fait, il y a beaucoup de pauvreté dans notre pays. Les riches ont de plus en plus d’argent et nous tout en bas de l’échelle, on souffre."

Genna est institutrice dans un quartier pauvre de la capitale. Elle espère des avancées pour le Panama grâce à la visite du pape. C’est un premier pas, selon elle, que son petit pays se retrouve au centre des attentions : "C’est déjà très important pour nous. Un tel événement, c’est la première fois… On croit rêver ! Et puis recevoir des gens du monde entier ici, c’est un honneur." Quelque 200 000 jeunes issus de 150 pays différents convergent vers le Panama, qui compte en temps normal moins de quatre millions d'habitants.

Vous êtes à nouveau en ligne