Crash d'un avion en Colombie : l'hommage du monde du football aux joueurs décédés du Chapecoense

France 2

Au Brésil, les supporters de l'équipe de football décimée dans le crash d'un avion en Colombie hier, mardi 29 novembre, ne s'en relèvent pas. Cette tragédie met un coup d'arrêt à l'incroyable exploit des joueurs qui devaient disputer la finale de la Coupe sud-américaine.

Le Brésil tout entier pleure la petite équipe de football de Chapecoense. Hier, mardi 29 novembre, les supporters du club se sont retrouvés au stade. Des chants, des applaudissements et une infinie tristesse. "Ils ne seront plus jamais là, notre équipe valeureuse, dans ce stade", confie ému un supporter de l’équipe. À travers tout le pays, des rassemblements et des messes ont eu lieu pour rendre hommage aux joueurs disparus. Dans les vestiaires du club, quelques fleurs et quelques bougies.

Trois jours de deuil national

Cinq jours plus tôt au même endroit, l'équipe fêtait sa qualification inespérée pour la finale de la Coupe sud-américaine. Les joueurs étaient ivres de joie. Jusqu'à la dernière minute, le match avait été tendu. Le gardien Marcos Padilla avait fait un match incroyable. Pour aller jouer la finale, ils montent à bord de cet avion bolivien. Quelques heures plus tard, l'appareil s'écrase en pleine zone de montagne. Il y a six survivants. Parmi eux, trois joueurs. Le gardien héroïque et 19 membres de l'équipe sont quant à eux tués. Le président brésilien décrète trois jours de deuil national. Tous les grands clubs à travers le monde rendent hommage à l'équipe disparue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne