Brésil : les ONG au secours de l'Amazonie

Au Brésil, les incendies font toujours rage dans les forêts amazoniennes. Les ONG comme Greenpeace se mobilisent.    
Au Brésil, les incendies font toujours rage dans les forêts amazoniennes. Les ONG comme Greenpeace se mobilisent.     (France 24)

Au Brésil, les incendies font toujours rage dans les forêts amazoniennes. Les ONG comme Greenpeace se mobilisent.    

Au nord du brésil,  Danicley Aguiar recense les zones déforestées pour Greenpeace
Car l'heure est à l'urgence.
Jair Bolsonaro entame une campagne diplomatique. Son objectif: un nouveau fonds pour l'Amazonie, afin de légaliser son exploitation « raisonnée »...tout en minimisant l'impact des incendies. 


"On ne peut pas cacher ça, les satellites prouvent qu'on a raison ! souligne Danicley Aguiar,  responsable de la campagne Amazonie pour Greenpeace.

Ce n'est pas en légalisant les activités criminelles que le gouvernement va résoudre le problème de la destruction de l'Amazonie. Le gouvernement assure qu'il faut faire des coupes budgétaires, qu'il y a d'autres priorités que la protection de l'Amazonie… alors d'ou va t il sortir l'argent pour son nouveau fonds?

Quelques heures plus tôt, volant plus bas au dessus de ces mines illégales l'équipe a essuyé des tirs.
« Ce n'est pas une activité facile, on doit voler bas pour identifier les machines utilisées. Tout ce qu'on fait en Amazonie, il faut faire attention car on n'est jamais à l'abri d'un danger » affirme le responsable de Greenpeace. 

Accusés par Jair Bolsonaro de provoquer les feux, les ONG sont prises pour cible dans la région.
En 2018, l'ONG Global Witness a recensé vingt assassinats de défenseurs de l'environnement au Brésil

Vous êtes à nouveau en ligne