Brésil : les députés ont voté pour la destitution de Dilma Rousseff

FRANCE 3

Le vote est historique de la part des députés brésiliens, mais la présidente au pouvoir a annoncé qu'elle ne renoncerait jamais.

Toute la nuit du 17 au 18 avril, partisans et opposants de Dilma Rousseff se sont massés devant des écrans géants. La population s'est réunie pour suivre avec passion le vote des députés. À une écrasante majorité, les parlementaires ont voté en faveur d'une destitution de la présidente au pouvoir. "Je suis soulagé, c'est le début. On va réussir à se séparer de tous ces bandits corrompus qui nous gouvernent", déclare une Brésilienne. Mais la plupart des députés qui ont voté pour la destitution de Dilma Rousseff sont eux-mêmes englués dans le plus vaste scandale de corruption que le Brésil n'ait jamais connu.

Le pays divisé

L'avenir de la présidente n'est pas encore tranché. Le Sénat doit encore se présenter, et cette femme réputée pour son caractère n'a pas l'intention de jeter l'éponge. "Je n'ai commis aucun crime. Il n'y a aucun soupçon de corruption contre moi ou de détournement de fonds publics", a-t-elle déclaré. Le pays est divisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne