Brésil : le scandale Lula fracture le pays

FRANCE 3

La crise est profonde au Brésil, où le gouvernement accusé de corruption fait face à la fronde d'une partie de la population.

A Rio de Janeiro, des dizaines de milliers de sympathisants de la gauche populaire soutiennent l'ancien président Lula, conspué par une partie de la population. Poursuivi pour corruption dans le scandale Petrobras, l'ex-président a été nommé à la tête du gouvernement par l'actuelle chef d’État, Dilma Rousseff. Cette nomination lui offre une immunité judiciaire... et une hostilité franche de beaucoup de Brésiliens prompts à défiler cette semaine.

Dilma Rousseff elle-même est menacée de destitution au Parlement. Le Brésil va mal : ce géant d'Amérique latine est en récession et les scandales de corruption se multiplient. Certains craignent un coup d’État.

Quel avenir pour l'ex-président ?

Hervé Théry, spécialiste du Brésil, explique à France 3 : "C'est l'écume d'un pays qui est en train de grandir [...] A mon avis, c'est une crise de croissance et de moralisation". L'avenir de Lula n'en reste pas moins incertain. Un juge du tribunal suprême fédéral a décidé de le suspendre pendant onze jours de sa fonction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne