Brésil : le président Jair Bolsonaro défend le travail des enfants

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, le 4 juillet 2019.
Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, le 4 juillet 2019. (MATEUS BONOMI / AGIF / AFP)

La législation brésilienne interdit le travail des moins de 16 ans, excepté pour les apprentis.

Nouvelle polémique au Brésil. Le président Jair Bolsonaro a défendu le travail des enfants en mettant en avant son exemple personnel. "J'ai travaillé depuis l'âge de 8 ans (...) et aujourd'hui, je suis qui je suis. Ce n'est pas de la démagogie, c'est la vérité", a-t-il expliqué vendredi 5 juillet, lors d'un acte officielCes déclarations ont déclenché de nombreux commentaires outrés sur les réseaux sociaux.

"Regardez, en travaillant à la ferme à 9 ou 10 ans, cela ne m'a pas du tout desservi. Quand un enfant âgé de 9 ou 10 ans travaille quelque part, il y a plein de monde pour dénoncer le travail forcé ou le travail des enfants. Mais s'il est en train de fumer du crack, personne ne dit rien", a déclaré le président d'extrême droite la veille lors de son émission hebdomadaire en direct sur Facebook.

La législation brésilienne interdit le travail des moins de 16 ans, excepté pour les apprentis, qui peuvent commencer à 14 ans. Selon les données de l'Institut national de statistiques (IBGE), près de 2,5 millions de mineurs âgés de 5 à 17 ans travaillent au Brésil.

Vous êtes à nouveau en ligne