VIDEO. "C'était quoi ce tir" : la blague virale qui ne fait pas rire tout le monde au Brésil

Cette vidéo n'est plus disponible

De nombreux jeunes Brésiliens se mettent en scène en faisant mine d'être touchés par une balle après la sortie d'un clip.

Le phénomène est devenu viral dans tout le Brésil. Feindre de se faire tirer dessus est devenu un gag à la mode sur internet, sur les plateaux télés ou même pendant les mariages. Jojo Maronttini (également appelée Jojo Todynho), une chanteuse de pop, est à l'origine de ce phénomène et de ces mises en scène qui agitent tout le pays. Le clip de son titre Que Tiro Foi Esse ("C'était quoi ce tir") a été vu plus de 26 millions de fois en quelques semaines.

61 000 homicides par an au Brésil

Le tube suscite pourtant la critique. Au Brésil, l'insécurité est un véritable fléau : plus de 61 000 homicides ont été répertoriés en 2016, sept personnes meurent toutes les heures en moyenne. Face au badbuzz naissant, la chanteuse a rapidement réagi : selon elle, "c'était quoi ce tir" est une expression d'argot utilisée par la communauté gay. L'expression permet d'exprimer sa bonne surprise : aucun rapport avec les coups de feu, a priori. 



Vous êtes à nouveau en ligne