Brésil : l'extrême droite et son "Donald Trump" à une marche du pouvoir

France 3

La campagne pour le second tour de l'élection présidentielle au Brésil s'annonce tendue et inédite entre le candidat de l'extrême droite, le favori Jair Bolsonaro, et celui de la gauche, le successeur de Lula.

Dans la nuit de dimanche à lundi, à Rio de Janeiro (Brésil), les partisans de Jair Bolsonaro ont fait la fête. Leur candidat est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle avec 46% des voix. Ils font partie de la bourgeoisie brésilienne, mais il y a aussi beaucoup de déçus de la gauche parmi eux.

Fraude électorale ?

Les soutiens de Bolsonaro sont sûrs qu'il y a eu une fraude électorale. Jair Bolsonaro n'a pas réagi en public, mais sur Facebook. La vague de fond Bolsonaro déferle aussi sur le Parlement. Le parti PSL est passé de huit députés à 52. Au second tour, le candidat social-libéral sera opposé au candidat du Parti des travailleurs, Fernando Haddad, qui a réuni 29% des voix. S'il veut l'emporter, il devra créer une sorte de front républicain pour tenter de vaincre Jair Bolosnaro lors du second tour le 28 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne