Brésil : Dilma Rousseff sur le point d'être écartée du pouvoir

FRANCE 2

Les députés brésiliens viennent de voter la procédure de destitution de la présidente, accusée d'avoir truqué les comptes publics.

Comme pour un match de foot, la foule a sauté de joie le 17 avril à Brasilia (Brésil). Mais ce n'est pas une équipe qu'elle supporte, mais bien la possible destitution de la présidente. Dilma Rousseff est accusée d'avoir truqué les comptes publics du pays. Partout au Brésil, quelque 200 millions de personnes ont vécu l'évènement en direct hier soir. À l'assemblée, dans une ambiance survoltée, les députés brésiliens viennent de voter la destitution de leur chef d'État à une écrasante majorité.

Un coup d'État ?

Alors que les opposants de Rousseff exultent, ses partisans sont effondrés. Pour eux, cette destitution est un coup d'État. "Mon cœur est serré parce que les rats vont entrer au gouvernement, mais je sais que ce n'est pas la fin. C'est seulement l'ouverture de la destitution, il reste le vote final", exprime une femme au micro de France 2. Si dans quelques semaines, le Sénat confirme la décision des députés, la première femme présidente du Brésil sera poussée vers la sortie, dans un pays en crise et profondément divisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne