Brésil : Dilma Rousseff sous la menace

FRANCE 3

Dilma Rousseff pourrait quitter son poste de présidente du Brésil. Un vote des députés a lieu ce dimanche.

C'est un dimanche sous haute tension pour Dilma Rousseff. Les députés doivent en effet voter pour la possible destitution de la présidente brésilienne. Les règles sont simples : si 2/3 d'entre-eux votent contre Dilma Rousseff, elle devra quitter son poste. L'opposition affirme qu'elle a sciemment caché les comptes du pays pour minimiser l'importance du déficit public. La présidente a contre-attaqué ce samedi.

"Un coup d'État"

"Il n'est pas question pour vous d'être d'accord ou non avec le gouvernement mais de lutter contre un coup d'État et une violation constitutionnelle qui peut couler le Brésil dans une processus douloureux qui va nous conduire à l'instabilité et à l'insécurité", a déclaré Dilma Rousseff dans une allocution télévisée. Si le vote confirme la destitution de la présidente, Michel Temer, le vice-président pourrait prendre sa place. Un peu comme en 2014 avant la Coupe du Monde organisée sur son sol, le Brésil est encore sous tension à moins de quatre mois du coup d'envoi des Jeux Olympiques.


Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne