Brésil : Dilma Rousseff en passe d'être destituée

France 3

Le Brésil est en pleine incertitude politique. Les députés, ce dimanche 17 avril, votaient sur la destitution de Dilma Rousseff.

C'est une nuit à haute tension. La majorité des Brésiliens est dans la rue ou, à Rio de Janeiro, sur la plage de Copacabana, où des écrans géants ont été installés pour que les habitants assistent en direct au vote des députés. Si ceux-ci se prononcent pour la destitution, ce sera aux sénateurs de voter. Ensuite, Dilma Rousseff pourrait être écartée du pouvoir pendant 180 jours. L'intérim serait alors assuré par son vice-président, son pire ennemi, impopulaire et inculpé pour corruption.

L'ancienne guérillera ne va rien lâcher

Dilma Rousseff sera pendant ce temps-là jugée pour avoir truqué les comptes publics pour se faire réélire. Elle entend bien prouver son innocence pour pouvoir revenir au pouvoir.  Elle est persuadée d'être la seule personne au pouvoir à être honnête dans son pays. Ironie du sort, tous ceux qui ont porté le projet de destitution à l'Assemblée sont accusés ou inculpés pour corruption.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne